Factures impayées conséquences

Un retard de paiement, ça peut arriver à tout le monde et cela ne représente pas forcément un danger pour une entreprise. Cependant, si la situation a tendance à trop se répéter, il est possible qu’elle mette en danger la société. Pire encore, elle peut conduire à sa fermeture pure et simple.

On ne dirait pas comme ça mais les factures impayées sont un véritable fléau économique. En effet, en France, en 2017, les créances impayées françaises ont représenté un manque à investir de 56 milliards d’euros, soit environ 2% du PIB, d’après un rapport de l’ANCR (syndicat national des cabinets de recouvrement de créances et de renseignements commerciaux).

Retour sur les conséquences que peuvent entraîner de nombreux retards de paiement et comment y faire face.

Les conséquences en cas de factures impayées

Pour bien cerner les problèmes que peuvent poser des factures impayées, il est important de comprendre d’où elles viennent. On compte trois origines principales :

  • Facture non réglée après expiration du délai autorisé par les conditions générales de vente ;
  • Contestations non justifiées d’un client, qui refuse de payer ;
  • Chèque sans provision.

Il est important de préciser que ce fléau concerne toutes les entreprises mais ce sont surtout les petites structures qui sont le plus durement touchées et pour lesquelles les conséquences sont les plus graves. Les micro-entreprises, TPE (Très Petite Entreprise) et PME (Petite et Moyenne Entreprise) ont généralement des ressources financières moins importantes et, de ce fait, sont clairement plus vulnérables aux retards de paiement. En effet, leur trésorerie est beaucoup plus limitée et elles ne peuvent donc pas puiser dans leurs réserves financières pour compenser ce manque à gagner que représentent les factures impayées.

C’est encore plus vrai pour les entreprises sous-traitantes dont l’activité dépend essentiellement d’un seul client. Concrètement, si ce dernier ne paye pas ses factures, les conséquences peuvent être dramatiques.

Que faire face à cette menace ?

Ce qu’il faut savoir, c’est que les factures impayées poussent chaque année 15 000 entreprises en France au dépôt de bilan. Que faire, compte-tenu de cette situation préoccupante ?

Avant toute chose, la prévention est une règle d’or. Il faut se renseigner sur son client (existence juridique, santé financière, etc.), demander un acompte à chaque commande et faire des relances systématiques et rapides. Sinon, si vous faites face à un client qui ne vous paie pas : faites appel à Bon ou Mauvais Payeur !