Rubypayeur propose une solution innovante pour lutter contre les mauvais payeurs

On connaît maintenant le poids des retards de paiement qui pèse sur les entreprises, essentiellement les petites entreprises d’ailleurs. Trouver une solution à cette situation s’avère plus difficile que prévu. Pour aider les entreprises en difficulté, la start-up Rubypayeur, a mis au point une formule innovante basée sur le recouvrement, le référencement et la labellisation. Explication.

Ce que propose Rubypayeur

Les retards de paiement impactent fortement la trésorerie des PME et freinent leur développement. Si votre entreprise est touchée par ce genre de problématique, vous recherchez certainement une solution. Rubypayeur peut certainement vous aider.

Le service de la start-up française propose de passer par le recouvrement amiable. Il suffit de quelques minutes pour constituer un dossier (facture, lettre de relance, indemnité). Après vérifications des éléments, Rubypayeur se donne 15 jours pour recouvrer la créance. Le responsable de l’entreprise débitrice est contacté par courriel recommandé, SMS et mail. S’il ne régularise pas la situation, son retard de paiement est signalé sur la plateforme et une procédure de recouvrement judiciaire est engagée.

De plus, Rubypayeur propose un moteur de recherche, qui recense plus de 10 millions d’entreprises françaises, pour s’assurer si vous avez affaire à un bon ou mauvais payeur. Vous pouvez voir si une entreprise :

  • s’est engagé pour le respect des délais de paiement ;
  • a reçu des recommandations pour bonnes pratiques ;
  • a fait l’objet d’une sanction ;
  • est à l’origine de retards de paiement.

De plus, vous pouvez aussi placer sous surveillance des entreprises cibles afin d’être averti en cas d’évolution. Rubypayeur propose ce service gratuitement. Mais la start-up propose quelque chose de bien plus innovant.

Une formule innovante

En plus de ne pas tarder à lancer la procédure judiciaire et d’utiliser le Name and Shame, Rubypayeur propose une solution innovante : au lieu de ne blâmer que les mauvais payeurs, la start-up récompense les bons payeurs. C’est ce qu’elle appelle le Name and Fame.

Une entreprise peut aller plus loin et être labellisée par Rubypayeur. Elle doit don signer la charte Ruby qui l’engage à respecter de bonnes pratiques de paiement. De ce fait, il bénéficie d’outils de prévention, comme : le label Rubypayeur qu’il met en valeur sur ses supports de communication, le log Rubyprotect qu’il appose sur ses factures et le tableau de surveillance qui lui permet de suivre l’évolution des pratiques de paiement de ses partenaires commerciaux. Enfin, l’entreprise bénéficie également d’avantages tarifaires sur les prestations de recouvrement amiable et judiciaire.