Une bonne gestion de la trésorerie est le meilleur moyen pour faire face aux retards de paiement

Une bonne gestion de la trésorerie d’une entreprise est le meilleur moyen pour faire face aux retards de paiement de mauvais payeurs.

La trésorerie est le nerf de la guerre pour une entreprise. Le sujet est sensible et délicat. Entre les retards de paiement, les factures impayées et les investissements, c’est un véritable casse tête que de gérer la trésorerie pour un chef d’entreprise.

Le Besoin en Fonds de Roulement

Le manque chronique de trésorerie traduit souvent un état de cessation de paiement. Pour éviter cette situation, il faut connaître avec précision votre Besoin en Fonds de Roulement (BFR). Pour cela, vous pouvez faire des plans de trésorerie chaque mois. L’analyse vous permettra d’identifier les causes, mais surtout trouver des solutions avant que la trésorerie ne manque.

L’équilibre financier d’une entreprise s’appuie sur 3 cycles :

  • Le cycle d’exploitation ;
  • Le cycle d’investissement ;
  • Le cycle de financement composé des ressources stables et des financements à court terme.

Pour calculer l’équilibre financier long terme (le fonds de roulement), il faut comparer le cycle d’investissement et les ressources stables. Pour calculer l’équilibre financier court terme (le besoin en fonds de roulement), il faut prendre le cycle d’exploitation et les financements court terme.

Ces deux paramètres permettent de calculer et de piloter votre trésorerie.

Gérer sa trésorerie

Beaucoup de paramètres influent sur votre trésorerie. Bien sûr, votre variation d’activité mais aussi l’allongement des délais de paiement client, l’augmentation de votre stock ou l’excès d’autofinancement.

Il est donc vivement conseillé d’établir des tableaux de bord de trésorerie pour identifier toutes les causes et pouvoir agir en amont.

Quelques règles de bonnes pratiques

Un usage long dans l’entreprise se financera sur le long terme. Ensuite, il ne faut pas abuser de l’autofinancement. Enfin, ne placez pas votre trésorerie sur des supports risqués.

Enfin, nous vous conseillons de surveiller l’évolution de votre BFR et soyez vigilent avec les factures impayées de vos clients mauvais payeurs.